NORDICA BACKSTAGE

Une expérience immersive dans le monde de Nordica

Ce que votre instructeur de ski ne vous dit pas

Nadio Hachey et Suzie Black (Propos recueillis par Dave Fonda)

 

Si vous avez déjà discuté avec un instructeur de ski, vous savez qu’ils ont toujours quelque chose à dire…

 « Plie les genoux. »

« Fléchis les chevilles. »

 « Dans ce type de neige, essaie plutôt ça! »

Ce qui nous a amenés à nous demander : qu’est-ce que les instructeurs pourraient bien nous cacher?  

Pour le savoir, nous avons fait subir un interrogatoire en règle à Nadio Hachey et Suzie Black, deux des meilleurs moniteurs de Whistler – et parmi les plus bavards –, qui nous ont confié quelques-uns des secrets qu’ils ne dévoilent jamais, jamais aux autres skieurs. Amusez-vous à découvrir la face cachée du métier d’instructeur.  

NADIO HACHEY - AMSC niveau 4, évaluateur pour le niveau 4, FESC niveau 2. Directeur, groupes adultes, École de ski Whistler Blackcomb. Parrainé par Nordica depuis 2005. Skis préférés : Dobermann Spitfire EVO, Enforcer 100, Patron, GT 84. Bottes : GPX 130. Quand il n’est pas occupé à skier ou à enseigner, Nadio fait de longues promenades sur la plage avec Chester (son chihuahua), joue du ukulélé, résout des sudokus et pratique le boulingrin alpin.

1. Je ne gagne pas des tonnes d’argent et je vis surtout sur les pourboires. (On se comprend?)

2. J’ai la gueule de bois. (Voir no 6.)

3. Soit je ne vous aime pas du tout, soit (peut-être pire encore – N.D.A.) je vous aime vraiment beaucoup.

4. C’est ma première saison ici et je ne connais pas encore toutes les pistes. 

5. Je n’ai rien contre l’idée de passer mon temps libre avec vous. (Voir no 1 et no 6.)

6. Je suis Australien, j’habite dans un placard et j’ai 17 colocs. (Voir no 1.)

 

SUZIE BLACK - (FESC niveau 2, APSI niveau 4) Postes actuels : guide principale pour groupes d’entreprises à Whistler Blackcomb et guide du programme Extremely Canadian.
Utilise l’équipement Nordica depuis 15 ans.
Skis préférés : La Nina 178 cm. Bottes : Doberman WC 110.


1.a) Quand j’ai fini par me coucher hier. 


1.b) C’est mon tout premier cours. À vie. 

1.c) Je suis perdue.

Suzie explique : « Pour être un bon instructeur de ski, il faut aussi être un parfait illusionniste. Parfois, il faut cacher ses yeux sous nos lunettes, mettre un peu de brillant à lèvres et faire semblant qu’on est d’attaque. Nous habitons dans des villages touristiques, alors nous maîtrisons l’art de fonctionner avec un minimum de sommeil et d’avoir un maximum de plaisir en toutes circonstances. »


2. « Une paire de skis est le parfait moyen de transport vers la liberté. » - Warren Miller

À cela, Suzie ajoute ces sages paroles : « Je skie parce que je crois que c’est ce qui se rapproche le plus de la sensation de voler. Lorsque je suis fâchée d’avoir été incapable de suivre ma ligne dans les bosses ou d’atteindre l’inclinaison parfaite des jambes, je me pose la question : Pourquoi suis-je ici? Qu’est-ce qui m’a amenée à skier? Google n’a pas encore la réponse à toutes nos questions. Comme “Pourquoi je skie?” La réponse est en nous. » 


3. Détendez-vous. Le ski, c’est amusant.

Oui, je sais, on vous l’a répété cent fois. Mais Suzie nous explique pourquoi : « La tension révèle ce que vous pensez que vous devez être. La détente montre ce que vous êtes vraiment. 
Relâchez votre prise sur vos bâtons et je vous garantis que votre journée se passera beaucoup mieux. »

4. Avez-vous en tête trop de dossiers ouverts?


Fermez-les. Pensez à une seule chose. Réglez-la, puis passez à la suivante.


5. Les gens skient comme ils conduisent une voiture. Ce n’est qu’une constatation personnelle, mais je suis assez certaine d’avoir raison. 

 

Pensez-y la prochaine fois que vous irez skier. 


 

David Fonda

View Also

 

 

Nordica partners
csia alpinecanada peakperformance prodeal